Surendettement : comment l’éviter ?

Surendettement : comment l’éviter ?

Il est possible que vous soyez victime de situations indépendantes de votre volonté qui augmentent vos risques de surendettement. Il n’est pas rare également que vous n’ayez pas l’intelligence nécessaire pour bien gérer votre budget familial, alors que vous avez des revenus stables, et que cela vous fasse tomber dans un risque de surendettement. Pour éviter de tomber dans le gouffre, voici quelques idées pour vous rétablir rapidement et ne pas être fiché au FICP.

Quelques idées qui vous permettront de vous rétablir

Il est possible de se rétablir d’une situation d’endettement avant d’envoyer son dossier à la commission de surendettement. Pour ce faire, voici quelques solutions qui pourraient vous être utiles. Dans un premier, il est possible d’organiser un vide-grenier ou de vendre des objets sur internet. Pour cela, recensez tous les objets qui ne vous servent plus à la maison ou qui font office de double emploi. Vendez-en le maximum. Cela vous fera quelques euros pour vous reprendre en main. Il est aussi possible de se rendre chez un proche, idéalement un membre de votre famille. Il peut vous prêter de l’argent sans de mander un intérêt, sur une durée qui sera convenue en amont. Le but étant de vous dépanner un peu et vous permettre de stabiliser votre situation. Il est aussi possible de vous rendre chez votre banquier et de renégocier les termes d’un contrat de prêt à long terme, comme un prêt immobilier. Par négocier, il s’agit par exemple, de revoir le taux appliqué sur les mensualités et de voir s’il est possible de le faire baisser. En cette période en effet, les taux sont favorables pour une réduction du taux dans votre contrat. Cela permettra également, d’alléger vos dépenses mensuelles. Et enfin, vous pouvez également avoir recours à un rachat de crédits. Si vous avez plusieurs contrats de prêt en cours, la meilleure façon de bien les gérer c’est de les regrouper en un seul paiement par mois. Le principal souci de non maitrise dans la gestion du budget du foyer est les charges qui s’accumulent, mais aussi, les dépenses qu’on doit faire plusieurs fois par mois, car les dates de remboursement de chaque prêt peuvent ne pas être les mêmes. Une dernière idée, en bonus, serait aussi de souscrire à un prêt municipal. Vous mettrez alors, des biens de valeur en gage comme des bijoux précieux que vous n’utilisez plus ou d’autres biens meubles et immeubles qui ne font pas encore l’objet d’une garantie hypothécaire sur un crédit immobilier, par exemple.

D’autres solutions à prendre en considération

Si vraiment, vous constatez que vous avez de plus en plus de dettes, il faut penser à prendre contact avec tous vos créanciers. Cela va vous permettre d’exposer votre situation surtout si vous avez été victime d’un cas qui ne dépend pas de votre volonté. Mettez-leur en connaissance de votre situation actuelle, si vous êtes veuve, que vous avez perdu votre emploi, que vous avez subi un accident grave ou une maladie, ou que vous êtes entré en divorce. Ces cas peuvent vous permettre de renégocier votre contrat de crédit et réévaluer la mensualité ou la durée de l’échéance qui peut être, étendue. Si le contrat de crédit a été signé avec une banque, cette dernière peut prévoir la transformation de votre crédit renouvelable, en un simple crédit personnel. Ensuite, il est également possible de demander un plan de redressement. Dans ce cas, il faudra passer par la commission de surendettement. Mais après analyse, il pourra faire le constat d’une possibilité d’étalement du paiement des dettes en plusieurs tranches et sur plusieurs mois. Si tel est le cas, elle vous demandera d’établir un plan de redressement. De ce fait, vous allez proposer un rééchelonnement des mensualités de remboursement, selon vos capacités à rembourser. Le plan peut aussi, prévoir l’annulation du taux d’intérêt appliquer au remboursement. Dans ce plan, la commission pourra aussi prévoir à ce que vous ayez droit à une remise sur vos dettes. Une fois que ce plan est prêt, vous aurez à le présenter à vos créanciers et à le signer, avec validation de ces derniers également. Et enfin, au cas où vous n’avez plus d’autres solutions, enregistrez-vous comme un surendetté en déposant vos dossiers à la commission de surendettement. Après 3 mois, des solutions d’apaisement seront mis en place pour faire face à la situation. En même temps, il existe aussi des associations qui peuvent vous aider à surmonter cette situation et qui vous conseilleront dans la gestion efficace de votre budget.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *