Plan Particulier de Mise en Sûreté face aux risques majeurs : le PPMS école pour gérer efficacement les situations d’urgence

Le PPMS est un dispositif important que le gouvernement a conçu pour les ERP et obligatoire pour les établissements scolaires. Cet outil leur permet d’anticiper les risques majeurs pouvant les atteindre et de se préparer efficacement pour protéger les personnes dans leur enceinte en attendant les secours en cas de crises. Découvrez ici comment ce plan intervient pour gérer efficacement les situations d’urgence.

Tout commence par l’identification des risques majeurs

Dans cet article, il est surtout question de la gestion des crises dans les écoles. De ce fait, le dispositif PPMS école est une obligation légale qui vise à assurer la sécurité des élèves, des enseignants et du personnel y travaillant en cas de situations d’urgences. Ce plan comprend deux volets : le PPMS risques majeurs et le PPMS attentat-intrusion.

Le premier volet se concentre sur :
• Les catastrophes naturelles : inondation, tempête, séisme, etc.
• Les risques sanitaires : pandémie, épidémie, etc.
• Les risques technologiques : incendies, explosions, accidents industriels, etc.
• Les risques liés à des incidents nucléaires et radiologiques.

Le second volet, quant à lui, concerne les risques d’attentat-intrusion, comme les prises d’otages, les menaces terroristes, etc.

Ces risques peuvent varier en fonction de la région où se trouve l’établissement scolaire, son environnement local et les activités qui y ont lieu. Il est donc essentiel que ces deux dispositions soient adaptées aux spécificités de chaque événement et comprennent une analyse des risques potentiels pour permettre aux écoles de faire face à toutes ces éventualités citées ci-dessus.

Les procédures d’alerte et d’évacuation dans le cadre du PPMS école

En cas de risques majeurs, les procédures d’alerte et d’évacuation contenues dans le Plan Particulier de Mise en Sûreté visent à informer de façon efficace et rapide les responsables de l’école, son personnel et ses élèves et à les guider vers des zones sécurisées.

Les éléments clés des procédures d’alerte et d’évacuation généralement incluses dans un PPMS école sont :

• L’activation de l’alerte : des moyens sonores (comme des sirènes ou une alarme intrusion son) ou visuels (dont les panneaux d’information), les messages diffusés sont utilisés pour avertir les personnes se trouvant dans l’établissement.
• Les consignes de sécurité
• Les itinéraires d’évacuation
• Les points de rassemblement
• La prise en charge des personnes vulnérables : comprenant les dispositions spécifiques pour assurer l’évacuation des personnes à mobilité réduite, des enfants, des personnes âgées, etc.
• La communication continue pendant l’évacuation des personnes dans l’établissement scolaire pour transmettre des informations mises à jour.

Il est essentiel que ces procédures soient régulièrement révisées, communiquées aux élèves, aux enseignants et au personnel de l’école. Il est également important de les tester en effectuant des exercices d’évacuation pour garantir leur efficacité en cas de situation d’urgence réelle.

PPMS école : la formation et la sensibilisation

Les écoles publiques et les établissements scolaires privés sont tenus de former leur personnel éducatif et de sensibiliser leurs élèves dans le cadre du Plan Particulier de Mise en Sûreté (PPMS). C’est ce que stipule l’article D.312-40 du code de l’éducation. Ainsi, ils doivent donner une formation initiale complète sur le PPMS, les risques majeurs identifiés, les procédures d’alerte et d’évacuation, et sur les rôles et les responsabilités de chacun en cas de crise. Parmi les formations à proposer au personnel de l’école, il y a la formation de prévention au risque d’incendie. Le formateur utilise du matériel de formation incendie pour sensibiliser aux risques d’incendie et pour apprendre à réagir de manière appropriée en cas d’urgence. Il apprend également au personnel comment éteindre un feu. Ce matériel de formation incendie comprend généralement :

• Des équipements de protection individuelle tels que des casques, des gants, des vestes ignifuges, des masques respiratoires, etc.
• Des accessoires pour les chargés d’évacuation, comme des gilets et des brassards guide-file, un mégaphone, etc.
• Des générateurs de fumée et des bacs à feu écologiques.
• Des fumigènes.
• Des mannequins et d’autres accessoires.

Quant aux consignes de sécurité incendie dispensées durant la formation, elles développent les instructions spécifiques qui doivent être suivies en cas d’incendie. Elles comprennent des directives sur l’évacuation, l’utilisation des extincteurs, l’appel au secours, etc.

Outre ce type de formation, l’école doit organiser régulièrement des sessions de sensibilisation, des exercices d’alerte et d’évacuation, etc.

Aucune réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *